Nous contacter

 

Par téléphone au 06 83 08 38 90


Par mail : courage.spectacle@yahoo.fr

 

  Affiche Courage - pour tract - noms logo am

La fiche technique :

Durée : 1 heure.

 

Plateau : 7 m de large sur 5 m de profondeur.

 

Noir demandé, une boîte noire serait idéale.

 

Nous pouvons amener notre matériel son et lumière.

 

Temps de montage : 3h


Nous pouvons vous fournir un devis sur demande.

 

Possibilité de rencontre avec les comédiens en amont ou en aval du jour de la représentation.

La bande-annonce :

 


 

Le propos :

"Du courage ? Mais j'en ai pas, moi !", dit Achille Trolligan en recevant l'appel au secours de son grand-oncle, qui vit dans son auberge, de l'autre côté de la forêt...

Bande-go-troll-lettre.jpg
Il se voit alors contraint de partir, de traverser la forêt, de braver ses dangers et de surmonter ses propres peurs...
Mais il y rencontre aussi de drôles de personnages : des fantômes, une sorcière, un zombie et quelques monstres en tous genres...

C’est donc un parcours initiatique qui attend nos trois personnages principaux :

Achille Trolligan, un jeune froussard, va découvrir le courage malgré lui.

La Sorcière ratée qui voudrait être une fée va prendre confiance en elle et réussir.

Igor le zombie à tout faire va passer de la servitude à l’affirmation de soi.
 
courage-jp weyland-5292-12 février 2011-fantômes1
Et finalement, tous les trois se lanceront ensemble dans un grand projet inattendu.

Le public visé :

Conçu à l’origine pour les 7/11 ans, le spectacle nous a fait la belle surprise de séduire toutes les sections primaires et maternelles, ainsi que les accompagnateurs adultes, ce grâce à différents niveaux de lecture.
 
Les plus petits peuvent vibrer à l’histoire d’Achille Trolligan, confronté aux dangers de la forêt, et les plus grands s’amuser avec les personnages plus « destroy », comme Igor le zombie.

 

courage-jp weyland-5186-12 février 2011-dr fred1

La peur, les enfants et le courage :

COURAGE ! ... est un des mots qui entrent très tôt dans le vocabulaire des enfants. Etonnant pour un terme d'une telle complexité !

 

Sans doute parce qu'il est rattaché à un domaine qui entre aussi, très vite, trop vite, dans la vie de nos enfants : la peur !

 

La peur est une émotion bien connue des enfants. Mécanisme de défense physiologique, elle fait partie intégrante de leur développement personnel.

Mais elle fait aussi partie de leurs jeux (se raconter des histoires qui font peur, faire peur aux autres...), et dans ce cadre, elle leur procure un mélange d'excitation, d'amusement et de peur réelle.

 

Il nous a paru important de ne pas lisser le propos et de montrer quelques situations où les personnages et les spectateurs sont confrontés à la peur (rassurez-vous, ça ne concerne qu'un moment ou deux du spectacle !)

 

Pendant le spectacle, les enfants voyagent aussi à travers leurs propres émotions et font par identification l'expérience de la peur et du courage, jusqu'à intervenir pour motiver et encourager notre jeune "héros".

 

 courage-jp weyland-5650-12 février 2011-monstre2

La danse et la musique :

La danse et la musique ont une place très importante. Nous avons tenu à faire découvrir ces disciplines, peu connues par les enfants.

 

Nous avons en effet choisi de danser l’histoire autant que de la dire, par le biais de la danse de caractère, qui reprend les bases de la danse classique, mais en la théâtralisant.

 

La musique classique apporte lyrisme et contrastes émotionnels. Elle n’est pas figée dans des rythmes répétitifs et permet naturellement des ambiances, des ruptures, des surprises. C’est un support idéal pour accompagner les chorégraphies et la progression des personnage. Nous marions jeu et danse dans les chorégraphies.

 

 

courage-jp weyland-5382-12 février 2011-danse finale 

 

Jeudi 26 septembre 4 26 /09 /Sep 16:58

 

 

    Le mercredi 20 décembre 2013 à Bailleul-Sire-Berthoult (59)  

 

Le samedi 14 décembre 2013 à Meulan (78)

 

Le mardi 2 juillet 2013 à Doussart (74),  Parc naturel régional du massif des Bauges

 

Le mercredi 29 mai 2013 à la Guinguette Itinérante à Cergy (95)

 

Du 23 mars au 17 décembre 2013 à la Comédie-Saint-Michel (75)

 

 

De décembre 2012 à janvier 2013 à La Comédie de la Passerelle, Paris (75)

   

 Le samedi 22 décembre 2012 à Villemomble (93)

 

 

Le vendredi 21 décembre 2012 à Chevilly-Larue (94)

 

Le samedi 15 décembre 2012 à St Mammès (77)

 

Le mercredi 12 Décembre 2012 à Osny (95)

 

Le samedi 8 décembre 2012 à Lessay (50)

 

Jeudi 7 juin 2012  à Vauréal (95)

 

Jeudi 31 mai 2012 aux Mureaux (78)

 

Vendredi 27 Avril 2012 à Cergy (95)

 

 Mercredi 7 mars 2012   Cergy (95)

 

   Dimanche 29 janvier 2012 à Beauchamp (95)

 

Samedi 17 décembre 2011 à St Clair sur Epte (27)

 

Samedi 10 décembre 2011 à Eragny (95)

 

Mercredi 7 décembre 2011 à Cergy (95)

 

27, 28, 29 octobre 2011 à Vauréal (95)

 

9, 10 et 12 février 2011 à Vauréal (95)

 

Création le 21 janvier 2011 à Puiseux-Pontoise (95)

 


 

 

 

 

Par courage
Voir les 0 commentaires
Jeudi 26 septembre 4 26 /09 /Sep 12:48

 

Festival WEYLAND ET COMPAGNIE - du 23 au 26 avril 2015 - Cergy 

 

  Suite en cours de mise à jour...   

 

 

 
Par courage
Voir les 0 commentaires
Mercredi 17 juillet 3 17 /07 /Juil 14:14

L'article de Télérama sur Courage ! en ligne depuis ce mercredi à l'adresse suivante : http://sortir.telerama.fr/evenements/spectacles/courage,113911.php

 

Courage !

 Note de la rédaction : TT On aime beaucoup

Achille Trolligan s'inquiète de tout, même de recevoir une lettre. Et c'est justement une missive, un appel au secours de son grand-oncle, qui va le faire sortir de son jardin et lui permettre d'affronter ses peurs... L'aventure met en scène un héros naïf et attachant, sorte de clown au long nez, finalement moins craintif que courageux, sans intention de l'être. Sur le registre de l'humour, le spectacle joue avec la thématique de la peur et les ingrédients classiques du voyage initiatique : forêt à traverser, rencontres successives des traditionnels fantômes, sorcière, vampire et zombie. Une alliance originale et réussie de jeu, de danse et de musique.

Françoise Sabatier-Morel

Par courage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 17 juin 1 17 /06 /Juin 12:56

Trois personnages aussi différents qu’il soit possible de l’être- un courageux qui s’ignore - une sorcière qui voudrait être fée - et un mort-vivant qui choisit la vie  vont nous tenir en haleine pendant une heure. A ce refus d’identité, tous trois ajoutent une énergie pour trouver des solutions, des dons surprenants pour la course à pieds, les mimes, les entrechats, et une inventivité permanente qui rappelle la Commedia Del Arte et les danses de caractère. Ces trois personnages vont avoir besoin  de beaucoup de talents pour sortir d’une histoire à rebondissements et franchir, pas à pas,  des petites et grandes peurs. Ils vont s’unir et se compléter …Mais je ne trahirai pas la chute ! 
La  salle participe à ce voyage initiatique, les petits de  4 ans, serrent leurs doudous et posent des questions inquiètes. Les plus grands chuchotent et rient «  jaune »  Les accompagnateurs sont très sollicités mais  y trouvent leur compte. Pour eux aussi, le trajet est truffé d’allusions et de tours de passe- passe. 
Deux regrets pourtant: un manque d’espace et un temps trop court. On souffre pour les danseurs qui ne peuvent s’épanouir dans des chorégraphies millimétrées. Quant au temps, il manque,  pour que les acteurs qui avaient montrés une empathie réelle pour leur jeune public puissent  terminer la séance par un au-revoir convivial et joyeux. La réalité casse un peu trop vite la magie du théâtre.
Pourtant, un  peu plus tard, dans le jardin du Luxembourg tout proche, nous retrouvons  des enfants jouant aux fantômes, et des plus grands  s’exerçant aux mimes du « mort-vivant ». Un enfant de 3 ans1/2 déclare avec affront : « J’ai même pas eu peur » .Tout le monde rit, il ajoute alors … :« un petit peu quand même ! ». Et il est applaudi. ! Le théâtre continuait.
                                                                                                     Hélène Voisin

 

 

 

 

Les Arts Mélangers

Courage !
Par la Compagnie Les Arts Mélangers

Auteurs et comédiens: Françoise Scheriber-Doiret, Alan Tallec, Marie-Eve Weyland
À la Comédie Saint-Michel, depuis le 23 mars 2013. À partir de 4 ans

Depuis la nuit des temps, la peur est un ressort inépuisable des contes pour enfants, qui apprennent à la relativiser tout en écoutant de belles histoires. La compagnie Les Arts Mélangers reprend ici la trame immémoriale du voyage initiatique à travers la forêt et joue à mélanger les références, de la traditionnelle sorcière au zombie digne de La Famille Adams, en passant par des fantômes danseurs et un vampire tout riquiqui !

L’histoire en deux mots : Achille est un enfant comme les autres, un peu trouillard mais ne demandant qu’à devenir brave, au fond… Il reçoit un jour l'appel au secours de son grand-oncle, qui l’incite à le rejoindre à l’autre bout de la forêt, à l’Auberge de l’Orée du Bois, « question de vie ou de mort »… Ce voyage sera l’occasion pour Achille de surmonter ses craintes et de rencontrer une série de personnages tous plus étonnants les uns que les autres.

Sur la scène, trois comédiens costumés donnent vie à cette histoire, et occupent si bien l’espace qu’on en oublie l’absence de décor. Les couleurs sont vives et l’action trépidante. Les éléments effrayants (évocation de puits sans fond, d’un « gouffre des enfants noyés », brrr) laissent vite la place à des facéties en tous genres, qui dédramatisent cet univers hanté et tournent en dérision toutes ces croyances.

De nombreuses péripéties émaillent le parcours, ainsi que des belles rencontres : Achille fait bientôt équipe avec une sorcière qui veut devenir fée, pour vaincre un affreux monstre à quatre pattes. Ils seront rejoints par un zombie, valet d’un château hanté qui rêve à d’autres horizons… Tout cela compose une joyeuse ode à l’amitié et à la différence, dans un esprit bon enfant qui ne se prend pas au sérieux, mais délivre tout de même un message sympathique.

Les scènes sont ponctuées d’airs classiques (La 5e de Beethoven, notamment), sur lesquels certains personnages se mettent à danser : les fantômes d’abord, puis les héros arrivés à bon port. Les acteurs interpellent le public qui ne se prive pas pour répondre et aiguiller les héros vers la bonne direction. La participation des enfants est bien dosée, ni trop ni trop peu, interactive juste ce qu’il faut. À un moment donné, les personnages traversent la salle, la sorcière touche les cheveux des enfants hilares, ou Achille marche sur les dossiers des sièges. Quelques clins d’œil discrets sont aussi adressés aux parents (blagues sur le GPS ou le marché du travail), sans que cela dérange les enfants. Et l’on a entendu plusieurs papas, à la sortie, imiter la voix caverneuse du fameux zombie Igor…

En résumé : un spectacle très drôle, dont mon fils me parle encore avec beaucoup de plaisir, riant à l’évocation de certaines scènes – notamment la course poursuite où les héros font du sur-place et sont rattrapés (puis doublés) par le zombie ! Le jour où nous y étions, la salle était très participative : les comédiens se démenaient et la salle entière leur répondait du tac au tac. L’humour est « énorme » mais pas idiot, c’est efficace sans être trop grossièrement taillé. Et les airs classiques entrent facilement dans la tête des bambins, qui les fredonnent ensuite toute la journée. Bref : on vous recommande ce spectacle sans réserve !

 

                                                                                                    Pauline - Revue ARES

Par courage
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 8 décembre 4 08 /12 /Déc 16:44

 

Le dossier pédagogique du spectacle est disponible, demandez-le à cette adresse :


  les.arts.melangers@gmail.com


Par courage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus